L’évolution des accidents du travail au niveau national

Depuis le début des années 2000, l’évolution des dépenses liées aux accidents survenus à l’occasion du travail est moins rapide que les recettes qui y sont consacrées. En parallèle, on constate une augmentation de la sinistralité dans certains secteurs d’activité.

L’évolution de la sinistralité depuis 2001 montre une réduction effective du nombre d’accident du travail mais aussi de leur fréquence :

• En 2015, 900.000 accidents du travail ont été recensés, dont 624.500 ont entrainé un arrêt de travail ou une incapacité permanente,
• En 2014, on en dénombrait plus d’1,1 million

Evolution de leur fréquence :



Deux facteurs sont à l’origine de ce phénomène :

• La réduction du poids des secteurs industriels dans l’économie française,
• Les progrès en matière de prévention (consignes de sécurité, campagne de sensibilisation, formations, etc).

Toutefois, cette baisse globale ne concerne pas tous les secteurs d’activités. En effet, si elle est significative pour les secteurs à plus forts risques (BTP, métallurgie, chimie), les accidents du travail sont paradoxalement en hausse au sein des secteurs longtemps considérés comme ayant une sinistralité plus faible (banques et assurances, travail temporaire et action sociale) :



En outre, on observe une diminution du nombre d’accidents du travail chez les hommes (-23,3% entre 2001 et 2012) mais une augmentation de celui des femmes (+20,3% entre 2001 et 2012).

Cela s’explique par le renforcement des mesures de précautions dans les branches d’activités les plus « accidentogènes », et majoritairement masculines (le BTP, la métallurgie, etc).

Les évolutions de la fréquence des accidents du travail montrent ainsi que les politiques de prévention en la matière portent leurs fruits, mais qu’elles doivent être poursuivies sans relâche et d’avantage développées dans certains secteurs.

Sources : – « Exclusif. L’analyse sexuée des chiffres-clés de la sinistralité au travail révèle d’importantes inégalités femmes-hommes », Anact, publié le 6 mars 2014
– « L’inquiétante progression des accidents du travail chez les femmes », Le Figaro, publié le 27 mars 2014
– « Tableaux de synthèse des statistiques nationales de la sinistralité 2014 de la branche AT-MP du régime général », Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés
– « Programme de qualité et d’efficience – ATMP », PLFSS 2016
– « Accidents du travail. Du mieux mais… », Le Télégramme, publié le 16 novembre 2016